3 novembre 2022

Article
3 min

Du matériel gratuit de protection de l’énergie à l’avenir? Le logiciel peut en faire une réalité

L’industrie a pris l’habitude d’offrir les logiciels pour garantir des ventes de matériel. Mais ne soyez pas surpris si nous constatons que le marché se renverse à l’avenir, et que les entreprises donnent du matériel générique afin de vendre un logiciel.

Expert CDW

Deux personnes debout dans un centre de données qui regardent un ordinateur portable en souriant.

Depuis des années, nos partenaires chez Eaton ont adopté une approche unique en matière de vente de produits de protection de l’énergie. Alors que d’autres fournisseurs se sont concentrés sur le matériel, ils se sont engagés à vendre des logiciels. En effet, l’industrie dans son ensemble a pris l’habitude d’offrir les logiciels pour garantir des ventes de matériel. Mais ne soyez pas surpris si nous constatons que le marché se renverse dans un avenir proche, et que les entreprises donnent du matériel générique afin de vendre un logiciel.

Logiciel : la vraie valeur

Eaton reconnaît depuis longtemps que le logiciel représente la véritable valeur pour les clients. De l’intégration des solutions Eaton avec des plateformes informatiques de pointe à leur obsession pour la cybersécurité, ils ont toujours su qu’un auditoire technophile se soucie très peu de ce qui se trouve à l’intérieur de la boîte (que ce soit un UPS ou un PDU), mais plutôt de la façon dont leurs solutions s’intègrent de façon transparente à leur infrastructure informatique pour produire des résultats commerciaux tangibles.

Par exemple, Eaton a longtemps mis en évidence les liens uniques de sa plateforme pour éviter les catastrophes IPM avec les principaux systèmes d’infrastructure de virtualisation et d’infrastructure hyperconvergente, y compris Vmware vSphere/vCenter/vSAN, Dell VxRail et d’autres. Bien que le système IPM offre une solution parfaite pour les sites distants tels que les succursales et les configurations d’informatique en périphérie, d’autres environnements peuvent nécessiter des capacités de gestion plus étendues pour surveiller et superviser les actifs électriques situés sur site, en périphérie ou dans le nuage.

VPM et Brightlayer : polyvalence et innovation

À cause de cela, Eaton a basculé son intérêt vers la plateforme VPM novatrice. Capable de s’adapter pour couvrir des milliers d’appareils, VPM est idéale pour une grande variété d’applications, depuis les exploitants de centres de données qui gèrent les unités de distribution d’énergie jusqu’aux chaînes de magasins de détail qui supervisent potentiellement des centaines ou des milliers de magasins isolés. Étant donné que le logiciel est concentré uniquement sur la gestion à distance des actifs électriques, il est beaucoup plus facile et plus rapide à déployer. Il nécessite très peu de formation et accélère le retour sur investissement par rapport aux solutions DCIM conventionnelles.

Cependant, pour les clients qui souhaitent ajouter d’autres fonctionnalités à leur infrastructure de surveillance existante, Eaton offre également une voie de migration vers une capacité logicielle DCIM complète par l’entremise de la suite de centre de données Brightlayer. Ce concept critique de la plateforme est au cœur de Brightlayer, qui verra l’ajout d’autres fonctionnalités dans un avenir proche. Parmi celles-ci, on retrouve le système de gestion de l’alimentation électrique (SGAE), qui permettra aux gestionnaires d’installations qui souhaitent surveiller l’alimentation électrique de leur centre de données d’obtenir des renseignements précis et des prévisions pour mieux anticiper les besoins de maintenance et réduire le coût potentiel des temps d’indisponibilité. De plus, les actions automatisées et les intégrations avec les systèmes de virtualisation de l’IPM seront transférées vers la nouvelle plateforme Brightlayer DC, ce qui offre un large éventail de capacités pour gérer les systèmes TI hybrides modernes tout en réduisant l’écart entre les installations et les équipes de TI.

Eaton a toujours été à la pointe pour offrir des solutions apportant un maximum de valeur, ce qui est évident dans l’attention de longue date accordée aux logiciels.