2 juin 2022

Article
7 min

Une approche hybride pour optimiser votre centre de données

Bien que nous adoptions ce que les fournisseurs de services en nuage public apportent à la table, nous reconnaissons qu’il y a toujours un grand besoin pour les ressources localisées. Un centre de données hybride avec une stratégie multinuagique est là où se dirigent 90 % des grandes entreprises.

Ryan Beauchamp

Contenu
  • Quelles sont les premières étapes vers un centre de données hybride?

    Le réseautage est l’épine dorsale de tout centre de données. C’est aussi vrai dans un centre de données hybride. Nous ne pouvons pas chercher à relier le centre de données sans créer de connexion entre les installations et le nuage.

  • 5 types de données dans un centre de données hybride

    Dans le centre de données, nous pouvons répartir les exigences en plusieurs catégories de haut niveau. Les données en bloc, qui sont principalement nos données de machine virtuelle; les données non structurées, qui sont nos données de fichiers; les données de base de données ou données structurées; les données multimédias; et les données sauvegardées.

  • Comment NetApp donne vie au centre de données hybride

    Au cours des récentes décennies, NetApp a été à l’avant-garde des innovations en matière de données et a permis de donner vie au centre de données hybride. La société s’est associée aux plus grands fournisseurs de services en nuage public pour constituer un choix privilégié en matière de performance et de prix.

  • Meilleur outil de stockage pour les données rarement consultées

    Généralement, une grande majorité des données pour les entreprises sont rarement consultées (parfois appelées « données froides »). Il est vrai que les utilisateurs créent parfois des fichiers ou que des fichiers sont créés par l’intermédiaire de leur logiciel et utilisés pendant 30 à 40 jours et rarement accessibles par la suite.

  • Sauvegarde des données dans un centre de données hybride

    Au Canada, l’augmentation des attaques par rançongiciels en 2022 a accéléré le besoin de nouvelles solutions de sécurité qui simplifient les plans de sauvegarde et de récupération après sinistre dans le centre de données, mais aussi dans le nuage.

Personne insérant un disque dur dans un serveur de données.

Le nuage public est à l’esprit des organisations depuis plusieurs années. Les PDG et les chefs d’entreprise se tournent vers le nuage pour innover et augmenter la vitesse des projets. Cela présente de nombreux défis aux organisations qui doivent maintenant comprendre les stratégies d’application, de réseautage, de stockage, de sécurité et de récupération après sinistre de leurs centres de données sous un tout nouveau jour.

Le centre de données classique devient de plus en plus un site satellite et les charges de travail principales sont transférées aux centres de données à très grande échelle. Une question souvent posée à ce stade : une migration complète vers le nuage représente-t-elle le meilleur choix? Chez CDW, bien que nous adoptions ce que les fournisseurs de services en nuage public apportent à la table, nous reconnaissons qu’il y a toujours un grand besoin pour les ressources localisées. Un centre de données hybride avec une stratégie multinuagique est là où se dirigent 90 % des grandes entreprises.

Quelles sont les premières étapes vers un centre de données hybride?

Lorsqu’elles se trouvent aux premières étapes de cette stratégie, de nombreuses organisations informatiques ont déjà commencé à utiliser la suite de produits Microsoft Office 365. Elles sont désormais confrontées à la question intimidante de ce qui vient ensuite. C’est là que les fondations se posent pour démarrer le véritable environnement hybride. Valider que votre locataire respecte les meilleures pratiques pour garantir la sécurité et la gouvernance dans le nuage figure en tête de liste.

Le réseautage est l’épine dorsale de tout centre de données. C’est aussi vrai dans un centre de données hybride. Nous ne pouvons pas chercher à relier le centre de données sans créer de connexion entre les installations et le nuage. Selon vos exigences, il existe quelques façons d’aborder facilement cette tâche. Une connexion VPN intersites est un moyen rapide de se connecter à votre nuage public sélectionné. Une autre option consiste à posséder une connexion dédiée, comme une connexion directe ou une connexion ExpressRoute vers le centre de données à très grande échelle souhaité. Les connexions ExpressRoute ne sont pas acheminées par le réseau Internet public, offrant ainsi aux utilisateurs plus de fiabilité, des vitesses accrues, un temps d’attente constant et une sécurité accrue. Tirer parti de partenaires comme Equinix et de leur réseau Fabric afin de fournir une rampe dédiée vers le nuage peut accélérer votre connexion.

5 types de données dans un centre de données hybride

Alors que nous nous éloignons de l’aspect réseautage, les charges de travail des centres de données deviennent l’objectif. Dans le centre de données, nous pouvons répartir les exigences en plusieurs catégories de haut niveau. Les données en bloc, qui sont principalement nos données de machine virtuelle; les données non structurées, qui sont nos données de fichiers; les données de base de données ou données structurées; les données multimédias; et les données sauvegardées.

La façon dont nous abordons ces ensembles de données pour optimiser l’environnement et tirer le meilleur parti de nos centres de données représente parfois un défi. Heureusement pour les organisations informatiques, des entreprises comme NetApp gravitent dans le milieu des données depuis plus de 30 ans. NetApp crée votre structure de données afin que vous, à titre d’entreprise, puissiez fournir des données au moment et à l’endroit souhaités. NetApp peut protéger et sécuriser vos données à l’aide d’instantanés classiques (ou snapshots), mais aussi en superposant SnapLock et SnapMirror, ce qui permet aux TI de créer instantanément des copies de leurs données en temps réel qui sont inaltérables et reproduites hors site rapidement et efficacement.

Comment NetApp donne vie au centre de données hybride

Au cours des récentes décennies, NetApp a été à l’avant-garde des innovations en matière de données et a permis de donner vie au centre de données hybride. La société s’est associée aux plus grands fournisseurs de services en nuage public pour constituer un choix privilégié en matière de performance et de prix. La gestion simplifiée de NetApp permet aux TI de gérer de façon transparente le passage des données des installations sur place vers le nuage avec les mêmes outils qu’aujourd’hui.

NetApp passe d’une entreprise de stockage de données à une véritable entreprise de gestion de données grâce à des solutions simples comme Cloud Volumes Ontap, qui permet de profiter des solutions de récupération après sinistre ou de migration vers le nuage simplement en claquant des doigts. Ces nouveaux outils déplacent les données en toute sécurité vers le nuage pour que de nouvelles charges de travail natives du nuage accèdent aux données de l’entreprise, accélérant ainsi la productivité et l’innovation.

Meilleur outil de stockage pour les données rarement consultées

Si les entreprises cherchent à maximiser leur centre de données sur place, elles doivent d’abord comprendre leurs données. Généralement, une grande majorité des données pour les entreprises sont rarement consultées (parfois appelées « données froides »). Il est vrai que les utilisateurs créent parfois des fichiers ou que des fichiers sont créés par l’intermédiaire de leur logiciel et utilisés pendant 30 à 40 jours et rarement accessibles par la suite. Ces données rarement consultées (ou froides) sont la raison pour laquelle les organisations achètent de plus en plus de stockage principal tous les cinq ans.

Tirer parti du centre de données en nuage hybride en déplaçant les données rarement consultées d’un stockage sur place coûteux vers un stockage en nuage à coûts optimisés constitue une solution parfaite pour réduire cette hausse. NetApp offre des outils intégrés à leur logiciel. L’exécution d’un rapport de données inactives via NetApp fournira aux utilisateurs des renseignements précieux sur leurs données en croissance. Dans ce rapport, les organisations peuvent activer les regroupements de matrices et les données de niveau directement du stockage sur place vers les objets à faible coût dans le nuage. Pour les utilisateurs, ces données donneront l’impression d’être locales durant la navigation dans les structures de dossiers. En exploitant ces outils, le service informatique peut approvisionner plus de charges de travail sur les appareils actuels ou réduire les coûts des renouvellements futurs.

À mesure que les coûts de stockage diminuent et que le niveau de données devient le facteur principal, nous constatons un passage du disque rotatif vers toutes les solutions flash ou NVME, ce qui peut offrir cette milliseconde de temps d’attente critique pour toutes les charges de travail, et pas seulement pour les sous-ensembles. Les entreprises, comme Pure Storage dans les solutions de stockage haut de gamme, offrent également un stockage en nuage pour reproduire de façon transparente les données dans le nuage à partir des fichiers blocs.

Sauvegarde des données dans un centre de données hybride

Après le stockage principal, nous passons à l’espace de stockage secondaire, qui est principalement composé des données et de l’infrastructure de sauvegarde des organisations. Les solutions existantes construites sur des serveurs multimédias, le stockage cible et les bandes sont coûteuses à entretenir. Elles représentent généralement des mises à niveau exigeant des modifications majeures de l’infrastructure lorsqu’elles arrivent en fin de vie ou sont dépassées.

Des fournisseurs comme Cohesity se sont démarqués dans le marché et peuvent profiter de ces inefficacités de centres de données. En adoptant une approche d’infrastructure hyperconvergée en matière de gestion des données, les organisations peuvent éliminer leur infrastructure de données de niveau 2 vieillissant, ce qui permet d’économiser les coûts d’un environnement à plusieurs fournisseurs.

De plus, il est plus rapide et plus sécuritaire de permettre la mise en place de niveaux de sauvegarde dans le nuage, ce qui comble les exigences des TI en matière d’OPR et d’ODR plus rapidement que les bandes, tout en améliorant les exigences en matière de plan de continuité d’activité, de récupération après sinistre, de gouvernance des données et de vérification. Cohesity va ensuite plus loin avec ses caractéristiques de cyber-résilience et d’inaltérabilité qui réduisent les dommages découlant d’une attaque par rançongiciel. L’architecture de défense contre les menaces de Cohesity tire parti de l’IA alimentée en temps réel pour détecter les anomalies dans vos ensembles de données, afin d’assurer que les TI puissent réagir plus rapidement et récupérer les données non infectées plus rapidement. Les TI doivent planifier les cyberattaques dès maintenant. La question n’est pas « si » vous serez une cible, mais « quand » vous le serez!

Au Canada, l’augmentation des attaques par rançongiciels en 2022 a accéléré le besoin de nouvelles solutions de sécurité qui simplifient les plans de sauvegarde et de récupération après sinistre dans le centre de données, mais aussi dans le nuage.

Témoignage écrit par Ryan Beauchamp, architecte axé sur les clients pour les aider à se familiariser avec des solutions TI hybrides et à accroître l’efficacité. Ryan est un architecte de solutions principal chez CDW. Ses domaines de prédilection sont le nuage hybride, l’infrastructure hyperconvergée, l’interface de périphérique virtuel et les solutions de centres de données.