13 juin 2022

Article
7 min

Comment la technologie peut-elle propulser le travail hybride dans la « nouvelle normalité »?

Il ne s’agit pas seulement de disposer des bons outils de collaboration dans une salle de réunion. Ces outils doivent également être équipés pour gérer différents types d’utilisateurs. Apprenez-en davantage sur notre table ronde à l’événement BTEX 2022.

Expert CDW

Contenu
Capture d’écran d’un écran d’appel vidéo avec 4 personnes discutant du travail hybride.

« Il y a environ deux ans, nous avons vu comment les gens devaient collaborer, peu importe leur géolocalisation », explique Evan Zaleschuk, architecte de solutions infonuagiques chez Microsoft, parlant lors d’une table ronde sur le lieu de travail moderne à l’Exposition 2022 sur les technologies d’affaires de CDW. « Alors que nous reprenons le chemin du bureau, comment allons-nous équiper les gens pour poursuivre cette collaboration et travailler de n’importe où, sur n’importe quel appareil et à tout moment, tout en étant productifs? »

« Il y a trois ans, les gens étaient réticents à l’idée de travailler via des supports vidéo, surtout à domicile », explique Kristie Pater, responsable de la collaboration intelligente en Amérique du Nord chez Lenovo. « Compte tenu de ce que nous avons vécu, nous voyons à quel point la vidéo est importante pour savoir ce que les gens pensent. Ce n’est pas seulement voir un point à l’écran. Qui plus est, la situation évolue. »

Quels sont les défis à relever par les organisations lorsque celles-ci se tournent vers le travail hybride?

« Rejoindre les gens constamment à domicile pour les réunir est un défi que la plupart des organisations devraient surmonter », explique Tolu Osho, ingénieur principal en solutions chez Logitech. « Comment recréons-nous cette expérience pour les gens lorsqu’ils reviennent au bureau? »

« Je pense que les cabines téléphoniques seront de plus en plus présentes dans nos espaces de bureau. Je vois ce type d’espace s’imposer progressivement dans les bureaux modernes, même au sein d’entreprises comme Microsoft », explique Tolu Osho. « Les gens souhaitent avoir la tête libre et s’adonner à leurs anciennes habitudes dans leurs espaces de travail personnels. »

« De retour au bureau, à quoi ressemblent ces salles de réunion? » a demandé Evan Zaleschuk de Microsoft. « Sont-elles seulement en faveur de l’audio et de la vidéo, ou offriront-elles une expérience collaborative complète comme celle des utilisateurs à domicile depuis deux ans? Si nous examinons uniquement les supports audio et vidéo, cela ne suffira pas. Nous devons donc examiner l’audio et la vidéo classiques par rapport à l’audio et la vidéo combinés à la collaboration. Comment procéder? »

Il ne s’agit pas seulement de disposer des bons outils de collaboration dans une salle de réunion. Ces outils doivent également être équipés pour gérer différents types d’utilisateurs. « Quel groupe d’individus occupera cette salle de réunion de 9 à 10 le matin et comment ces personnes doivent-elles travailler différemment des personnes qui occuperont la salle de 10 à 11? » demande M. Zaleschuk. « Ces salles de réunion doivent être équipées correctement pour répondre aux besoins de tous. Sinon, les gens ne pourront pas optimiser leur expérience. »

« Lorsque nous sommes tous assis autour d’une table de réunion, il est facile de se voir, de lire le langage corporel et d’interagir. Mais n’oublions pas les personnes de l’autre côté de la caméra. Nous devons veiller à ce qu’elles se sentent incluses dans la conversation. C’est pourquoi nos utilisateurs doivent se rappeler que ce n’est pas seulement les gens dans la salle qui participent à la réunion. Ce sont aussi les personnes qui ne peuvent pas l’être. De plus, les nombreuses technologies que nous offrons améliorent réellement cette expérience. Alors, n’oublions pas les utilisateurs à distance », déclare M. Zaleschuk.

Quelle est votre stratégie pour l’avenir du travail?

« Nous reprenons le chemin du bureau. Mais comment et pourquoi y revenons-nous? » demande Kristie Pater de Lenovo. « Allons-nous tous reprendre nos places dans un cube? Non, nous revenons à la collaboration. Nous avons beaucoup plus de salles de réunion compactes, de salles de conférence de petite et moyenne tailles, afin que nous puissions collaborer lorsque nous sommes présents. » Concernant les travailleurs à distance, « Comment tous les inclure dans l’expérience, et leur offrir la même collaboration, qu’ils soient à domicile ou au bureau? »

Alors que le monde s’ouvre à nouveau, il est également important d’équiper les employés itinérants avec la bonne technologie pour communiquer avec des collègues situés au siège. Kristie Pater mentionne que Lenovo « cherche à fournir des solutions qui couvrent tout votre parcours professionnel dans ce nouveau monde aujourd’hui ».

« Lorsque nous pensons à l’expérience de travail hybride, nous ignorons les collaborateurs itinérants quasiment tout le temps », explique Tolu Osho de Logitech. « Comment créez-vous une expérience pour ces collaborateurs itinérants pour qu’ils soient entendus et pour qu’ils puissent s’exprimer aussi clairement que possible lors des réunions? Comment créez-vous une expérience équitable pour tous? »

« Une fois de retour au bureau et assis dans une salle de conférence, mon expérience de travail au bureau est très différente de celle d’un collaborateur à domicile. Concevoir des caméras pour créer une expérience donnant à tous l’impression d’être sur le même bateau, même si nous sommes dans des environnements différents, est l’une des nos stratégies pour l’avenir du travail », affirme Tolu Osho. « Que vous utilisiez un tableau blanc analogique ou un tableau blanc numérique lors d’une même réunion, nous créons des outils pour faciliter la collaboration de tous. »

Comment éduquer plusieurs générations de main-d’œuvre sur la technologie?

« La Génération Z aborderait une conversation et aurait besoin d’outils légèrement différents de la génération de mes parents pour assurer une expérience de collaboration cohérente », explique Tolu Osho de Logitech. « Pour combler ces différences, il est important de répondre aux besoins de tous. Vous pourriez placer ce produit entre les mains de personnes qui ne sauraient pas l’utiliser. »

« Il est très important d’aider les gens à former les autres et de comprendre comment tirer parti de ces outils dans le cadre de leur expérience quotidienne », explique Tolu Osho. « Si les utilisateurs de notre main-d’œuvre, en particulier les plus âgés qui ne sont pas très compétents en matière de technologies, sont en mesure d’utiliser un outil, ils pourraient avoir l’impression de mieux comprendre tous les autres outils qui leur sont offerts. »

« C’est vraiment un apprentissage descendant ou vertical », explique Kristie Pater de Lenovo. « Combien de fois suis-je allée à une réunion et les cadres ne savaient pas s’ils devaient appuyer sur un bouton ou un autre. Le principe PAP (Prenez vos appareils personnels) résout certains de ces problèmes », ajoute-t-elle. « La plateforme Microsoft Teams nous a facilité la tâche. »

« Une chose est certaine, le changement est constant. Nous allons encore travailler sur notre mode de collaboration. Ainsi, Lenovo mettra l’accent sur la création de solutions faciles à utiliser et répondant aux futurs besoins de collaboration », explique Kristie Pater.

Pourquoi est-il important de garder l’utilisateur final à l’esprit lors de la mise en œuvre de solutions de travail hybride?

Tout d’abord, ce qui est formidable pour les ventes pourrait ne pas l’être pour les finances ou les ressources humaines. « Nous devons vraiment être en mesure d’examiner l’environnement et les gens, et de définir ce qui est avantageux », explique Evan Zaleschuk de Microsoft. « Nous devons toujours identifier les modes de collaboration et comment les optimiser. Il est essentiel de creuser le sujet et de nous familiariser avec l’environnement des utilisateurs pour définir ces personnalités. »

« Lorsque vous remettez la technologie entre les mains d’une personne ou lorsque vous l’introduisez dans une salle de réunion, vous avez déjà défini pourquoi cet équipement va dans cette salle, mais vous devez aussi vous assurer que les gens savent comment l’utiliser efficacement. », dit M. Zaleschuk. « Est-ce que tout le monde sait comment améliorer son quotidien professionnel avec ces outils? »

« Au fur et à mesure que de nouvelles fonctionnalités sont offertes par Microsoft et par nos fournisseurs, veillons-nous à ce que les utilisateurs finaux les connaissent? » demande M. Zaleschuk. « Si nous disposons de cette nouvelle fonctionnalité formidable, comment l’utiliser pour améliorer mon quotidien professionnel? Il est essentiel que nous puissions les aider à accélérer ce processus. »

« Le travail n’est pas où nous allons, mais ce que nous faisons », ajoute Kristie Pater de Lenovo. « Continuons à offrir des solutions qui soutiennent l’objectif et non l’emplacement, afin que les gens puissent communiquer, collaborer et profiter de cette flexibilité. Nous savons que la tendance se consolidera. Les entreprises comme Lenovo continuent de favoriser cette expérience, ce qui permettra aux gens de travailler là où leurs performances sont optimales. »