19 septembre 2022

Article
9 min

Pourquoi envisager un centre de traitement de données composables?

Grâce aux avantages du centre de données défini par logiciel délivrés aux composantes dans des conceptions d’infrastructures convergées, hyperconvergées ou désagrégées, la composabilité permet d’affecter des ressources à partir des bassins de ressources que nous avons créés et publiés à des fins de consommation.

Michael Traves

Contenu
  • Comment fournir des capacités de type nuage sur place?

    En délaissant les solutions intégrées du fournisseur unique et en optant pour le meilleur approvisionnement de pointe et « en tant que service », nous devons relever le défi d’un support plus efficace pour soutenir l’infrastructure IT.

  • Comment l’infrastructure hyperconvergée offre-t-elle de la souplesse?

    Une plateforme hyperconvergée combine la programmation, le stockage et le réseautage en blocs de construction et en unités de déploiement normalisés, sur lesquels toutes les charges de travail seraient déployées.

  • Qu’est-ce que la composabilité?

    La composabilité associe les avantages fournis par le centre de données défini par logiciel une fois appliqués aux composantes de l’infrastructure sous-jacente, qu’ils persistent dans des conceptions d’infrastructure convergées, hyperconvergées ou désagrégées.

  • Réunir tous les éléments pour créer un centre de données moderne

    Le centre de données moderne résulte de cette évolution depuis les piles d’infrastructures convergées et hyperconvergées jusqu’à l’application des concepts du centre de données défini par logiciel.

Personne assise sur le sol à côté d’un serveur à l’intérieur d’un centre de données pendant qu’elle parle au téléphone, avec son ordinateur portable sur les genoux.

En examinant l’infrastructure technologique de l’information pour les déploiements sur place, les clients évalueraient les options pour choisir des solutions à fournisseur unique comprenant des serveurs, du stockage et des réseaux, ou pour acquérir les composantes les plus vendues et créer une solution répondant à leurs exigences particulières. Une approche de pointe a fourni le meilleur ensemble de capacités, de rendement et de coûts. Ceci dit, elle a aussi introduit des défis d’interopérabilité et exigé que les clients soutiennent eux-mêmes l’environnement ou travaillent avec un partenaire de consultation pour livrer la solution et le support après-vente sur la pile technologique dans laquelle ils ont décidé d’investir. Bien qu’une approche de pointe offre un potentiel de différenciation et des avantages techniques, l’atout lié à un seul appel de support ne peut être sous-estimé.

Lors de l’élaboration de l’infrastructure pour soutenir les exigences TI, l’un des changements consistait à trouver des solutions qui pourraient être livrées en tant que service partagé. La sauvegarde et la récupération en étaient des exemples. On s’est éloigné de la mise en œuvre d’une solution individuelle pour chaque serveur et application dans l’environnement, avec des logiciels locaux et des dispositifs de sauvegarde spécialisés (bande). Le changement a été une solution plus facile à gérer, centralisée et économique qui serait en mesure de soutenir la sauvegarde et la récupération dans l’ensemble des applications, des systèmes d’exploitation et des plateformes de serveurs, intégrés à l’infrastructure de stockage. Ce changement a donné lieu à une solution unique et centralisée avec une sauvegarde en tant que service pour le client. Cela a donc amorcé les fondements du virage « en tant que service » pour approvisionner les ressources informatiques.

Comment fournir des capacités de type nuage sur place?

En délaissant les solutions intégrées du fournisseur unique vers le meilleur approvisionnement de pointe et « en tant que service », nous avons introduit le défi de soutenir l’infrastructure IT de manière plus efficace. Avec l’arrivée de nuages publics (ou de centres de données à très grande échelle, comme ils sont connus aujourd’hui), la capacité d’affecter des ressources à une charge de travail particulière, comme des serveurs virtuels, offre une flexibilité et une évolutivité considérables parce que nous n’avons plus à préapprovisionner ni à acheter des actifs en prévision des exigences. Nous pouvons simplement les répartir au besoin, soit sur demande, soit sur une base réservée. Un investissement initial n’est plus requis. Une souplesse, une évolutivité et une agilité considérables peuvent être obtenues.

Lorsque nous tentons d’adopter cette capacité pour les charges de travail sur place, nous devons acquérir une infrastructure qui peut offrir la même souplesse et la même évolutivité de la charge de travail grâce à l’orchestration, l’automatisation et l’approvisionnement de l’infrastructure sous-jacente comme les centres de données à très grande échelle pour offrir les mêmes avantages. Bien sûr, nous ne pouvons pas dépasser la capacité de toutes les valeurs actives des infrastructures que nous acquérons.

L’établissement d’une capacité semblable à celle d’un nuage sur place a commencé au début avec le concept de l’informatique virtuelle privée impliquant soit un fournisseur unique, des solutions entièrement intégrées, soit un multifournisseur, le meilleur des piles de technologies certifiées, en intégrant la programmation, le stockage et le réseautage et un hyperviseur pour virtualiser et partager les ressources pour plusieurs charges de travail. Cela nous ramène au concept d’un seul appel de support pour toute une pile technologique, qu’il s’agisse d’un seul fournisseur ou de l’organisation qui vend et soutient un multifournisseur, une approche de pointe.

Avec l’introduction de piles de technologies préqualifiées et précertifiées, nous bénéficions également d’une prévisibilité de taille puisqu’une configuration standard peut être prétestée pour divers types de charge de travail avant l’achat et le déploiement. Cela a octroyé aux clients une certaine prévisibilité au moment de mettre à l’échelle leur infrastructure et de soutenir à la fois la planification de l’intégration technologique et les approbations du cycle budgétaire.

Comment l’infrastructure hyperconvergée offre-t-elle de la souplesse?

Une autre approche de la souplesse d’un nuage sur place est l’infrastructure hyperconvergée (HCI), qui tente de fournir de nombreux avantages des solutions convergées à l’aide de blocs de construction normalisés. Une plateforme hyperconvergée combine la programmation, le stockage et le réseautage en blocs de construction et en unités de déploiement normalisés, sur lesquels toutes les charges de travail seraient déployées. Ces blocs de construction seraient configurés comme une grappe, ce qui permet d’adapter l’infrastructure de base au fil du temps au besoin, de manière prévisible et étalée. Plusieurs blocs de construction fondamentaux peuvent être introduits afin de fournir des poches de besoins précis (comme l’intégration des nœuds de VDI), avec l’orchestration de la charge de travail tout en vérifiant que les bonnes ressources physiques ont été allouées pour chaque charge de travail en fonction des besoins et de la demande au moment du déploiement.

Ce qui suit, du changement à l’infrastructure convergée et hyperconvergée, est le besoin de fournir une couche d’orchestration logicielle qui assure la gestion et l’automatisation des déploiements de la charge de travail. Le centre de données défini par logiciel nous permet de normaliser la pile de technologie sous-jacente, ce qui permet le déploiement d’une charge de travail n’importe où. L’infrastructure sous-jacente peut être moulée pour répondre aux exigences d’une charge de travail et se distinguer à l’aide de blocs de construction standard pour le réseautage, la programmation et le stockage, ce qui permet au logiciel d’affecter ces ressources à la construction de plateformes pour la mise en œuvre de nœuds physiques, virtuels et de plateforme et des conteneurs. Cela répondrait aux besoins des applications anciennes et modernes. Grâce à des centres de données définis par logiciel, la capacité d’attribuer et de libérer des actifs est possible.

En adoptant ce concept de manière approfondie, la désagrégation des composantes matérielles sous-jacentes dans leurs fonctions constitutives nous permet de les attribuer individuellement en fonction des exigences spécifiques d’une charge de travail. Compte tenu de l’application et du profil de charge de travail connexe, nous pouvons attribuer le processeur, la mémoire, le stockage, les modules GPU et la connectivité réseau nécessaires pour répondre aux exigences de cette application au moment de son déploiement. Les ressources peuvent être affectées à partir des bassins de ressources. Ces derniers peuvent être développés, au besoin, afin de soutenir la croissance de l’organisation de manière indépendante, dans la mesure du possible, compte tenu de l’infrastructure physique sous-jacente, ce qui nous amène au concept de composabilité.

Qu’est-ce que la composabilité?

La composabilité associe les avantages fournis par le centre de données défini par logiciel une fois appliqués aux composantes de l’infrastructure sous-jacente, qu’ils persistent dans des conceptions d’infrastructure convergées, hyperconvergées ou désagrégées. La composabilité nous permet d’affecter des ressources au besoin à partir des bassins de ressources que nous avons créés et publiés à des fins de consommation.

L’objectif est de nous donner des capacités comme celles que les centres de données à très grande échelle offrent aux clients aujourd’hui : souplesse, évolutivité et agilité du déploiement de charges de travail dans le nuage public, sur place en utilisant la composabilité dans un centre de données défini par logiciel. Pour en tirer parti, les clients doivent être en mesure de déployer des charges de travail sur place et dans le nuage à l’aide d’un ensemble commun d’outils, de sorte que le propriétaire de l’application se préoccupe de l’endroit où l’application est exécutée; il peut être fourni à l’aide de ressources qui correspondent au profil de ressources de la charge de travail.

Un ensemble commun d’outils d’orchestration, de configuration et d’automatisation permet de localiser toute complexité sous-jacente. Le propriétaire ou le développeur de l’application peut définir les besoins de son application, qu’il s’agisse d’un rendement, d’une disponibilité, d’une récupération après sinistre, d’un SLA et d’un point de vue de sécurité dans une définition de profil, et utiliser l’infrastructure pour prendre en charge cette application, peu importe où ces ressources existent grâce à l’orchestration et à l’automatisation. Idéalement, nous devrions être en mesure de déployer une application n’importe où, sur place ou sur un centre de données à très grande échelle, où ces exigences peuvent être respectées.

Réunir tous les éléments pour créer un centre de données moderne

Le centre de données moderne résulte de cette évolution des piles d’infrastructures convergées et hyperconvergées à l’application des concepts du centre de données défini par logiciel sur les composantes communes d’infrastructure qui peuvent être désagrégées et configurées pour soutenir l’emplacement de la charge de travail (physique, virtuel, conteneur ou microservices). Cet ensemble de ressources est disponible et peut évoluer selon les besoins de l’environnement, ce qui nous permet de traiter les services sur place et sur le nuage public de la même façon en utilisant le même ensemble d’outils pour soutenir la portabilité, l’évolutivité et l’agilité des applications.

Les conteneurs, les microservices et les technologies infonuagiques sont les nouveaux blocs de construction de la transformation numérique. Cependant, la complexité et l’évolution rapide des Kubernetes couplés aux limites de l’ancienne infrastructure permettent d’accroître l’agilité et les gains de part de marché de nombreuses organisations.

Le service infonuagique Nutanix pour les entreprises vous permet de fonctionner localement sur une plateforme unique hyperconvergée, en regroupant les charges de travail afin de réduire l’empreinte, l’alimentation et le refroidissement de l’infrastructure. Vous pouvez éviter des mises à niveau coûteuses en utilisant l’infrastructure de réseau et d’alimentation standard de succursales et en améliorant la protection locale des données, sans avoir à recourir à des ressources compétentes sur place.

Grâce à l’infrastructure hyperconvergée de Nutanix, vous pouvez rapidement assurer le suivi d’une pile de Kubernetes sur place, prête pour l’utilisation en nuage hybride afin d’offrir un rendement et une évolutivité prévisibles pour une grande variété d’applications et de charges de travail avec une solution normalisée, reproductible et économique.

L’élimination de l’approvisionnement manuel des ressources et la configuration de ces actifs procurent également une stabilité exceptionnelle au sein de l’organisation. L’infrastructure peut être déployée de manière entièrement automatisée et les politiques prédéfinies en matière de gestion et de sécurité peuvent être appliquées sans intervention manuelle des utilisateurs. Notre objectif consiste à éliminer le travail manuel, ce qui empêche d’introduire des erreurs dans le processus de déploiement; l’automatisation y parvient et améliore la prévisibilité, la stabilité et la sécurité grâce à une grande cohérence.

À l’avenir, le choix d’une charge de travail particulière dépendra largement de l’endroit où ses données se trouvent et des ressources dont elle a besoin, ainsi que des charges de travail co-dépendantes, y compris les bases de données, les applications, les extrémités frontales Web, pouvant influencer l’approvisionnement. L’infrastructure sous-jacente fournie pour une charge de travail, peu importe si elle est livrée par un centre de données à très grande échelle ou un centre de données composables défini par logiciel sur place, dépendra largement des caractéristiques que vous définissez dans son profil de charge de travail : les ressources nécessaires, les priorités, le SLA, le budget et toute autre mesure jugée pertinente.

La modernisation du centre de données ne commence pas et ne se termine pas par de nouvelles plateformes de programmation et de stockage. Il est indispensable de pouvoir consolider les outils, protéger toutes vos charges de travail contre les rançongiciels et activer l’automatisation pour une récupération rapide. Les partenaires de CDW, comme Commvault, peuvent contribuer à éliminer les incertitudes liées à la protection de vos données et de vos charges de travail pour permettre un environnement informatique hybride transparent.

Avec 25 années d’expérience en TI, Michael Traves possède une vaste connaissance en gestion des données, en haute disponibilité et en récupération après sinistre. En tant qu’architecte principal de solutions chez CDW, Michael met l’accent sur les solutions dans DevOps, l’IA et le nuage.