20 septembre 2022

Article
6 min

Votre guide pour les disques durs SSD

Revitaliser les ordinateurs avec des disques SSD rapides et fiables. Obtenir un démarrage plus rapide et de meilleures performances grâce aux fonctions de lecture et d’écriture à haute vitesse.

Expert CDW

Dame tenant un disque dur SSD M.2 devant la caméra avec une carte mère en arrière-plan.

Présentation d’un disque SSD

Un disque dur SSD est une forme de mémoire flash qui remplace les anciens HDD mécaniques sur les ordinateurs. Les SSD permettent de lire et d’écrire rapidement. Ils permettent aux ordinateurs de démarrer rapidement. Ils sont compacts, fiables et offrent des garanties similaires à celles des disques HDD de qualité supérieure. Les périphériques électroniques les plus compacts, comme les tablettes, les téléphones intelligents, les consoles de jeu et les ordinateurs portables minces, utilisent des disques SSD qui permettent d’économiser de l’espace. De plus, les disques SSD sont de plus en plus présents dans les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables comme équipement d’origine. Ils remplacent les disques durs rotatifs dans les serveurs commerciaux et les applications de stockage de données.

Pourquoi les disques SSD sont-ils un choix judicieux?

Les disques SSD ont des vitesses de lecture et d’écriture plus performantes que les disques durs mécaniques. Selon Techradar, les disques SATA et SSD mSATA sont généralement trois fois plus rapides que les disques HDD équivalents, tandis que ceux qui utilisent la mémoire non volatile expresse (Express non volatile, NVMe) sont plus que 10 fois plus rapides que les disques HDD.

Les principaux avantages d’un disque SSD comprennent un démarrage accéléré, car le système d’exploitation se charge presque instantanément, un système d’exploitation plus réactif et un accès plus rapide aux données. Les autres avantages concernent des délais raccourcis de chargement logiciel et des opérations de lecture et d’écriture rapides. C’est particulièrement le cas lorsque vous travaillez avec un logiciel de données, comme des photos et des vidéos haute définition.

Étant donné que les ordinateurs passent tellement de temps à accéder aux disques durs, la conséquence pratique d’un lecteur SSD est une vitesse globale plus rapide qui ne ralentit pas avec l’âge ou lorsque le lecteur se remplit de données.

Différents types de disque SSD

Vous pouvez distinguer les SSD en termes de capacité, de technologie de lecture et d’écriture, et de facteur de forme.

Capacité du disque SSD

La capacité du disque SSD commence à 32 Go et atteint jusqu’à 30 To. Le disque SSD entraîne des coûts plus élevés que les disques HDD de taille comparable, bien que la différence de prix diminue. Pour la plupart des applications, la capacité minimale suggérée d’un disque SSD principal est 256 Go, tandis qu’un disque SDD 2 To est mieux adapté à la plupart des applications de stockage.

Technologies du disque SSD

Les disques SSD exploitent l’une des trois technologies suivantes :

SATA

La technologie SATA est bien établie et prise en charge par la plupart des ordinateurs. Elle est également utilisée pour les disques HDD. La dernière norme SATA III, souvent appelée série ATA-600, supporte un taux de transfert de données brutes de 6 Go par seconde (Go/s). En pratique, elle permet de transférer des données à 600 Mo par seconde. C’est trois fois plus rapide que les vitesses de transfert de 150 Mo/s et 200 Mo/s atteintes avec un disque dur plus ancien.

PCI Express

PCI Express fait référence à une norme de bus d’ordinateur utilisée par des périphériques comme des cartes graphiques, des connecteurs Wi-Fi® et des connecteurs USB-C®. PCIe® est plus rapide que SATA, en particulier les versions plus récentes comme PCIe 3×4, avec quatre canaux parallèles et un débit de données efficace de 8 Go/s environ. Notez que NVMe® désigne le protocole de communication utilisé par PCIe. Pour des raisons pratiques, ils signifient la même chose.

SAS

La technologie SAS, ou SCSI, est principalement utilisée dans les centres de données. Il s’agit d’une ancienne interface qui est encore très utilisée et des fabricants commerciaux de SSD comme HPE rendent les lecteurs SDD compatibles avec SAS.

Facteurs de forme SSD

Les disques SSD comportent plusieurs facteurs de forme, notamment :

  • SATA de 5 po : Remplacement direct pour un disque HDD de 2,5 po
  • mSATA : Version compacte du disque SATA SSD pleine grandeur
  • M.2 : Facteur de forme rectangulaire compact, couramment utilisé comme équipement d’origine dans des ordinateurs portables. Prend en charge des vitesses de lecture et d’écriture plus rapides
  • U.2 : Version haut de gamme avec des dimensions similaires à un disque de 2,5 po qui utilise un câble de connecteur SFF
  • Carte PCIe SSD : Disque SSD qui se connecte dans les fentes PCI Express sur les ordinateurs de bureau

Disques SSD SATA

Un disque SSD SATA utilise la norme de disque dur standard de 2,5 po, couramment trouvée dans les ordinateurs portables et, dans une certaine mesure, dans les ordinateurs de bureau. Les disques ont une largeur de 70 mm, une longueur de 100 mm et disposent d’une bande de connexion SATA à 15 broches standard. Les hauteurs standard sont 9,5 mm et 12,5 mm. Vous pouvez remplacer tout disque HDD de 2,5 po par un disque SSD de 2,5 po, tout en veillant à la compatibilité de la hauteur, si vous avez besoin d’un support ou d’un adaptateur de montage SSD.

SSD mSATA

Le disque SSD interne mSATA est en forme de carte professionnelle de 50,7 mm de long, 29,85 mm de large et 4,85 mm de haut. La carte possède un connecteur mini-SATA à 52 broches similaire, mais incompatible, au mini-connecteur PCI Express à 52 broches. Les disques mSATA utilisent des protocoles SATA standard et offrent une performance similaire aux disques SSD SATA.

Disque SSD M.2

Les disques SSD M.2 ont évolué à partir de la spécification mSATA. Ils utilisent le mini-connecteur PCI Express à 52 broches. Les cartes M.2 sont offertes en différentes largeurs et longueurs, la plus courante étant la carte M.2 2280 avec 22 mm de large et 80 mm de long, une capacité de stockage maximale de 4 To. Les disques SSD M.2 ont une fente pour une vis de fixation. De nombreux ordinateurs portables utilisent les disques SSD M.2. La technologie est compatible avec SATA et PCIe.

Disque SSD U.2

Développé pour les applications commerciales et d’entreprise, le disque SSD U.2 possède un boîtier plus grand et une configuration à broche unique. Bien qu’ils soient conçus pour les centres de données, les connecteurs U.2 sont devenus relativement courants sur les cartes mères de bureau et de serveur. Les disques SSD U.2 prennent en charge les technologies SATA et PCIe. 

Disque SDD PCI Express

Le disque SSD PCIe se connecte directement au bus PCI sur les cartes mères de bureau. Vous pouvez utiliser un disque SSD PCIe sur tout ordinateur doté d’un bus PCI enfichable.

Déterminer la compatibilité des disques SSD avec votre ordinateur

Face à cette grande variété de disques SSD disponibles, il existe de nombreuses façons d’ajouter un disque SSD ou de remplacer votre disque HDD. La solution la plus simple est de remplacer votre disque HDD de 2,5 po par un disque SSD. Par ailleurs, si votre ordinateur possède des ports comme un port M.2 ou mSATA, vous pouvez les utiliser pour ajouter un disque SSD.

Si vous avez un ordinateur de bureau, il existe plusieurs autres options. Il s’agit notamment de fixer les lecteurs M.2 à votre carte mère à l’aide d’un port U.2 ou d’un adaptateur SSD. Vous pouvez également connecter un boîtier SSD PCIe dans les fentes PCIe Express.

Applications SSD

Consommateur

Les applications de consommation comprennent l’utilisation de disques SSD dans les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau et le stockage externe. Ils coûtent un peu plus que les disques HDD équivalents. Par conséquent, c’est une décision relativement facile lorsque vous devez remplacer ou mettre à niveau un disque, surtout en termes de performances. Vous trouverez de nombreux disques axés sur le consommateur sur notre site Web auprès de fournisseurs de premier plan, dont Microns et Seagate.

Il est généralement facile d’identifier le bon type de disque pour votre ordinateur. Les seules exceptions sont les disques SSD remplaçables pour certains produits Apple®, car ils ont des SSD propres à Apple qui ne sont pas conformes aux normes de l’industrie. Des fournisseurs comme Transcend se spécialisent dans les disques SSD compatibles avec Apple.

Applications commerciales

Face à la demande en matière de vitesse et de fiabilité accrues, de nombreux centres de données et de stockage sont passés des disques HDD aux disques SSD. Cela s’explique par une baisse de la consommation d’énergie, la vitesse et la fiabilité. Les disques SSD de Cisco sont un choix populaire pour de nombreux systèmes de serveurs Cisco. Les autres fabricants de serveurs industriels qui offrent des disques SSD comprennent HPE et Dell